Les cavités dangereuses pour la faune sauvage !

Publié le par Groupe LPO 31

Eh oui on se répète mais c'est important !

A l'approche du printemps, les oiseaux cavernicoles, c'est à dire nichant dans des cavités, des trous, cherchent un endroit pour pondre et élever leurs petits.

La raréfaction des cavités naturelles (abattage des vieux arbres et urbanisation notamment) conduisent ces oiseaux à choisir des cavités dont les petits ne pourront pas sortir, et y mourront : poteaux creux, gaines d'aération, conduits de cheminée par exemple.

Parmi les espèces concernées, on peut citer la chevêche d’Athéna, l'effraie des clochers, la mésange bleue, la mésange charbonnière, le choucas des tours, le rougegorge familier, le rougequeue noir…

Rougegorge familier - photo Magali POUYET

Certains oiseaux des champs et des prairies utilisent les clôtures comme perchoir (Alouette des champs, Tarier pâtre, Bruant proyer, bergeronnettes…) et peuvent tomber dans l’étroitesse d’un tuyau sans pouvoir déployer leurs ailes, ni s’agripper aux parois lisses pour en sortir. L’issue est toujours la même : l’animal piégé meurt de faim et d’épuisement.

Des cavités dangereuses à chaque coin de rue

Une enquête a permis à la LPO et à l'ASPAS de recenser les différents types de cavités dangereuses. Elles sont partout, dans nos villes, nos campagnes et même dans nos jardins ! Ouvrez l’œil ! : poteaux téléphoniques, poteaux de clôture, poteaux de filets paravalanches, anti-éboulements, poteaux de supports publicitaires ou de fil à linge, panneaux de signalisation…

D’autres, tout aussi silencieux peuvent exister même chez vous, tel que les cheminées (surtout inutilisées et même condamnées), certaines gouttières, mais aussi toutes les cavités ou les trous au ras du sol qui ont des parois verticales, ne présentant aucune aspérité. Ce sont les regards de compteur d’eau, regards d’égout, vides sanitaires, étais, fosses diverses, piscines ou abreuvoirs vides, composteurs ouverts, et bien d’autres installations…

Certaines situations à risque sont aussi souvent observées sur les chantiers de construction ou d’entretien (stockage de parpaings, plots de circulation, etc.).

Il y a urgence ! Vous pouvez agir à nos côtés ! L’ASPAS et la LPO ont réalisé un guide d’actions (problèmes et solutions) pour aider tout un chacun à supprimer ces cavités-piège. N’hésitez pas à le télécharger. Et parlez-en autour de vous.

https://www.lpo.fr/actualites/les-cavites-dangereuses-pour-la-faune-sauvage

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :