Nos meilleurs voeux 2017 à tous

Publié le par Groupe LPO 31

Mardi 31 janvier 2017, à Arbas

Cher(e)s adhérent(e)s,

Le Groupe LPO Haute-Garonne a le plaisir de vous présenter ses meilleurs vœux pour cette année 2017.

Qu’elle soit emplie de belles découvertes et observations « natures », de sorties sur le terrain et que l’action « pour la biodiversité » ait son lot de victoires.

Alors que les associations de protection de la nature, telle que la LPO, mettent tout en œuvre pour protéger la biodiversité, les anti-nature, n’ayant toujours pas compris que nous étions tous dans le même bateau, s’évertuent plutôt à l’épuiser, à la fragiliser ou à la laisser disparaître comme si personne n’était concerné, ni responsable et que nous en avions une de rechange.

Quelles n’ont pas été, en effet, les tentatives désastreuses en 2016 portant ainsi atteinte à notre environnement, à la faune et à la flore qui le composent ! Intensification agricole, dégradation des habitats, réduction des ressources alimentaires sont des facteurs négatifs à prendre en compte, mais pas les seuls. Fermer les yeux sur le braconnage de certaines espèces en déclin telles que les bruants ortolans – encourager les chasseurs à braconner les oiseaux d’eau passé la période autorisée (car oui cela est de nouveau le cas en 2017, mais ça l’était aussi en 2016 et en 2015) – augmenter les tirs de prélèvement de loup (espèce protégée) pourtant inefficaces et contre-productifs – laisser disparaître l’ours du Béarn où il ne reste que deux mâles – autoriser l’usage de poisons tel que la bromadiolone dans les champs (qui tue indirectement de nombreux rapaces), pour lutter contre les rongeurs au lieu de laisser place à des alliés naturels tel le renard – essayer de classer comme « nuisible » le pigeon ramier en Ardèche après tant d’années de combat des associations pour le protéger… ne représentent qu’une poignée des atteintes commises contre la biodiversité en 2016.

Les combats sont nombreux et de plus en plus difficiles. C’est pourquoi nous devons rester forts, soudés et dans l’action. Et de l’action, heureusement il y en a eu en 2016. Quelques exemples :

En janvier 2016, dans le Var, le tribunal administratif de Toulon, suspendait un arrêté autorisant la destruction de 90 cormorans au motif, non prouvé, qu’ils menaçaient les ressources piscicoles – en avril, un braconnier était condamné par le tribunal correctionnel de Perpignan à entre-autres 15 jours de prison pour capture à la glu et au bâtonnet de colle de chardonnerets attirés par un appelant – l’été dernier la loi pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages était enfin adoptée par l’Assemblée nationale, malgré une pression constante des lobbies agricoles, agrochimiques, industriels, cynégétiques et de la pêche maritime – la Commission européenne confirmait en décembre que les directives Oiseaux et Habitats ne seraient ni réécrites ni affaiblies mettant fin à deux années d’incertitude. 500 000 citoyens européens s’étaient mobilisés via une consultation publique – fin 2016 nous apprenions que la France est enfin poursuivie par la Commission devant la Cour de justice européenne pour ne pas avoir su protéger le bruant ortolan dans le Sud-Ouest.

Le 31 décembre 2016 marquait quant à lui la fin d’une troisième année d’existence, et pas la dernière, du Groupe LPO Haute-Garonne. Ainsi au 1er janvier 2017, le Comité de pilotage, qui s’apparente à un conseil d’administration, s’est agrandi. Ses membres sont passés de 6 à 10. Nous avons également procédé au renouvellement du bureau. Le délégué qui dirige le groupe, ainsi que la secrétaire, et le trésorier ont décidé de laisser leur poste vacant. Vous trouverez le nom des membres qui le composent sur notre blog, rubrique « qui sommes nous ? »

Le Groupe LPO Haute-Garonne agit à son échelle pour la protection des espèces et des espaces, en participant aux actions de suivis et de recensement, en sensibilisant le grand public, en l’impliquant.

Nous espérons que ce désir d’« Agir pour la biodiversité », qui est au cœur de nos engagements, vous donnera envie de nous rejoindre sur le terrain, en 2017, lors de sorties découvertes – pour participer au suivi d’espèces – pour nous prêter main forte lors de tenues de stand – pour assister aux conférences thématiques que nous vous proposons – pour participer à des ateliers – ou tout simplement pour nous rencontrer et nous retrouver dans la convivialité.

Tous les membres du comité de pilotage du Groupe LPO Haute-Garonne sont bénévoles et c’est avec plaisir, et beaucoup d’investissement, qu’ils mettent du cœur à faire vivre ce groupe, pour la sauvegarde de la biodiversité mais également pour vous.

En cette fin d'année nous tenions également à vous remerciez chaleureusement pour votre soutien dans notre beau département de la Haute-Garonne, que ce soit à travers votre adhésion à la LPO ou aux refuges LPO.

Nous espérons vous avoir donné envie de nous suivre dans cette année 2017, année pleine d’inconnues.

Nous vous présentons nos plus sincères salutations,

Pour l’ensemble du Comité de pilotage du Groupe LPO Haute-Garonne,

Gwénaël PÉDRON, délégué sortant, et Gwénaël DESMORTIER, nouveau Délégué

Publié dans Accueil