Septembre 2015 : les rapaces payent une fois encore un lourd tribut à la chasse !

Publié le par Groupe LPO 31

À quand le respect du statut d’« espèce protégée » en France ?

Radiographie du 30/09/15 d’une jeune femelle de pèlerin belge baguée et plombée dans le Nord - Crédit photo : Grégory Smellinckx / LPO Nord

Ça y est, la chasse a ouvert dans toute la France… et les centres de sauvegarde LPO ont déjà recueilli plusieurs dizaines d’oiseaux protégés. Il s’agit trop souvent de rapaces. La plupart, criblés de plombs n’ont pas survécu plus de 24 heures et ont dû être euthanasiés.

Au triste hit-parade des tirs de bavure, le faucon crécerelle !

Deux Faucons crécerelles blessés aux ailes ont été accueillis au centre de sauvegarde LPO Alsace. Ils ont été trouvés sur les communes de Bischoffsheim (67) et Plobsheim. Les deux oiseaux sont toujours en soins mais au vu des séquelles causées par leurs blessures, ils ont de faibles chances d'être relâchés. D’autres ont été moins chanceux en PACA : un premier Faucon crècerelle est arrivé le 23 septembre, un deuxième Faucon crécerelle est arrivé en même temps qu’un Hibou moyen-duc le 2 octobre, tous ont du être euthanasiés car les fractures provoquées par les grenailles étaient trop graves.

Le centre de sauvegarde des Cévennes dans le Gard a lui aussi recueilli plusieurs rapaces plombés, exactement 8 rapaces en 8 jours ! Deux Faucons crécerelles, l’un arrivé le 28 septembre a été trouvé à Auzon (30). Au vu de la fracture complexe subi, il n’est pas certain qu’il puisse retrouver la liberté un jour. L’autre arrivé le 1er octobre a été trouvé à Branoux-les-Taillades. Le centre a également recueilli une Buse variable le 2 octobre en provenance de Montfin qui a malheureusement dû être euthanasiée et un Faucon hobereau qui est lui arrivé le 9 octobre

Deux autres Faucons crécerelles ont été trouvés, l’un le 2 octobre entre Castries et Sussargues, l’autre le 12 octobre est entre la vie et la mort. Mais aussi une Effraie des clochers à Mauguio le 6 octobre et un Hibou grand-duc à Sussargues le 27 septembre qui n’a malheureusement pas survécu à ses blessures. Ils ont tous été recueillis par l’HFS.

Un Circaète Jean-le-Blanc est arrivé le 3 septembre au centre de sauvegarde de la LPO Aquitaine à Audenge (Gironde). L’oiseau provenant du médoc, présentait des plombs dans les articulations des pattes et des ailes. Là encore Il a malheureusement dû être euthanasié.

Un balbuzard a été retrouvé à l’agonie dans le Doubs, puis transporté au centre Athenas dans le Jura pour y être soigné. Malheureusement, il est mort dans les 24 heures des suites d’une hémorragie pulmonaire.

Le Centre régional de sauvegarde de Villeveyrac (Hérault) a quant à lui recueilli, un Circaète Jean-le-Blanc, une Bondrée Apivore et un Faucon Hobereau .

Enfin, on apprend ce jour qu’un Milan royal, espèce rare et menacée, vient d’être recueilli dans la Loire, dans les Monts du Lyonnais. Amaigri, avec une fracture de l’humérus et un œil crevé, il est en soins mais ne retrouvera sans doute pas la vie sauvage. 15 couples seulement nichent dans ce département !

Encore une actualité nécrologique qui témoigne des comportements inadmissibles de certains chasseurs qui n’hésitent pas à tirer sur les espèces protégées.

Exemples venant s’ajouter au braconnage des oiseaux familiers, ceux de nos jardins, de nos campagnes sous couvert de dérogation et accompli dans des conditions violentes et cruelles. Ensemble mettons fin au massacre illégal des oiseaux familiers, signez la pétition.

Plus d'informations

Consultez le communiqué de la LPO Loire

Consultez l'actualité de l'Hôpital Faune Sauvage

Consultez la page Facebook du centre de sauvegarde de la LPO Aquitaine

Consultez le page Facebook du centre de sauvegarde la LPO Hérault

Publié dans Accueil